4 conseils pour un cerveau plus sain

Nous souhaitons tous avoir un cerveau sain et en bonne santé. Longtemps focalisée sur le corps, la société a contribué à mettre notre santé mentale de côté au profit de notre forme physique. Une tendance qu'il est temps d'inverser.

Commencer l'entraînement

Récemment, de nombreuses études mettent l'accent sur l'importance d'avoir un style de vie sain, pas seulement pour maintenir notre santé physique mais aussi notre santé mentale. Il ne tient qu'à nous de prendre la décision d'avoir un cerveau en forme, car nous avons le pouvoir d'en prendre soin. Voici quatres habitudes à intégrer à votre style de vie pour garder votre cerveau en pleine forme.

1. Le sommeil : son importance pour votre santé mentale 

Schlaf ist Balsam für den KopfSi vous avez déjà fait l’expérience du sentiment d’épuisement après une longue soirée ou un décalage horaire, vous vous êtes rendus compte à quel point le sommeil est important pour vous garder en forme. Nous avons beau pertinemment savoir que le sommeil nous est vital, nous essayons souvent de pousser nos corps au bout de ses limites, en pensant y résister. S’empêcher de dormir pour terminer une présentation ou pour étudier le test de maths pour le lendemain, céder à la tentation du « dernier verre » (qui en appelle toujours un autre), se paye généralement le jour suivant par le sentiment d’être un zombie. Cependant, le sommeil n’est pas seulement l’allié de votre forme physique, il l’est aussi pour votre mémoire et pour la santé de votre cerveau. Souvenez-vous des poèmes que vous deviez apprendre à l’école ; il était alors presque impossible de vous en rappeler sur le moment alors qu’après une nuit de sommeil, les mots vous revenaient tous à l’esprit. Les personnes qui souffrent d’insomnie, réalisent généralement de moins bonnes performances aux tests cognitifs. Notre self-control dépend également de la qualité et de la quantité de sommeil que nous avons. Cela signifie que dormir nous aide à avoir un meilleur contrôle de nos émotions et de notre attention. span. C’est la raison pour laquelle les scientifiques recommandent un minimum de six heures de sommeil par nuit.  

2. L’inflammation : toxique pour votre cerveau

Entzündungen sind Gift für das GehirnBien que les causes de la maladie d’Alzheimer restent encore à démontrer, il existe à ce sujet de nombreuses théories. Les scientifiques invoquent souvent les plaques amyloïdes, comme pouvant être des facteurs à son origine. Mais on ne peut pas encore dire si ces plaques seraient la cause ou la conséquence de la maladie d’Alzheimer. Les scientifiques Jonathan Schott et Thamas Revesz ont récemment publié une étude qui envisage l’inflammation du cerveau comme un facteur contribuant à l’établissement et à la progression de la maladie d’Alzheimer. Lorsque le cerveau est enflammé, les microglia, un type de cellules responsables pour le fonctionnement de son système immunitaire, sont attirées vers les zones qui sont enflammées et peuvent engendrer un déclin cognitif. Les inflammations des zones autour de votre cerveau, comme un abcès à une dent peuvent jouer ce rôle. Vous devriez donc éviter ces types d’infections. 

3. Les langues étrangères : une prévention contre la démence

Fremdsprachen lernen schützt vor DemenzL’apprentissage d’une nouvelle langue n’est pas chose aisée mais son apport est véritablement bénéfique pour votre cerveau. Après avoir comparé un groupe de personnes bilingues avec un autre groupe de personnes ne parlant qu’une seule langue couramment, une équipe de chercheurs mené par Ellen Bialystok est arrivé aux résultats suivants : les personnes bilingues commencent à développer des signes de démence environ 4 ans après les monolingues. Les scientifiques suggèrent que lorsqu’une personne parle plusieurs langues à la fois, elle doit constamment se retenir de parler dans l’autre langage. C'est donc un moyen de protection contre les premiers signes de démence. Il est temps de ressortir ces vieux cahiers d'allemand. 

4. L'entraînement cérébral : une activité mentale améliorée

Gehirntraining zur Routine machenUne étude menée en 2006 par le psychologue Michael Valenzuela et son équipe de chercheurs a exploré l’influence de l’activité mentale sur le cerveau. Ses résultats ont montré que les personnes pratiquant une activité mentale avaient un risque réduit de 46 % de développer des signes de démence. Plusieurs activités vous permettent de rester mentalement actif. Vous pouvez jouer aux échecs, apprendre à jouer d’un instrument ou encore apprendre une langue étrangère. Cependant, il est difficile de se programmer un match d’échec chaque jour. L’entraînement cérébral est une alternative plus réalisable, car vous aurez toujours un téléphone ou un ordinateur près de vous et un laps de temps pour vous entraîner avec un exercice. Vous pouvez démarrer un entraînement alors que vous êtes dans le train, en attendant votre rendez-vous, ou avant d’aller vous coucher.

ECU in Perth, AustraliaL'entraînement de NeuroNation est développé avec les recherches les plus récentes et il est personnalisé à vos besoins individuels. En choisissant la zone précise que vous souhaitez cibler, vous pouvez être sûrs d'obtenir les bons exercices pour rendre votre intellect plus affuté. En collaboration constante avec de chercheurs, nous mettons tout en oeuvre pour que votre entraînement soit de la meilleure qualité.  NeuroNation a mené des études en collaborations avec le département de psychologie de l'Université Libre de Berlin, qui a démontré l'efficacité de l'entraînement cérébral pour nos cerveaux. L'étude a montré que les personnes qui s'entraînaient avec NeuroNation obtenaient en moyenne de meilleurs résultats que ceux qui ne faisaient que suivre nos conseils pour l'activité mentale. En ce moment NeuroNation est actuellement en train de mener une étude en collaboration avec l'Université Edith Cown à Perth en Australie, qui utilise un cours spécifiquement développé pour l'objectif de l'étude. Les découvertes de cette étude seront incorporés dans nos programmes d'entraînement.  

Commencer l'entraînement

Connexion

Sign in with Google