L'art de la pensée rationnelle

Nous sommes des êtres de grande rationalité et de pensée sensible. Pour des millions de raisons, nous avons réussi à survivre et à nous adapter à des conditions de vie qui ont constamment évolué et nous devons certainement remercier notre intelligence et notre rationalité pour cela. Mais sommes-nous seulement guidés par notre sens rationnel ? Comment notre pensée rationnelle détermine-t-elle vraiment nos actions ?

Commencer l'entraînement

De nombreux scientifiques croient en l’espèce humaine comme étant rationnelle et raisonnable. Cependant, durant les dernières années, cette affirmation a été de plus en plus critiquée. En 2002, le psychologue Daniel Kahnemann, lauréat du prix Nobel de l’économie, a montré que les humains n’agissaient souvent pas de façon rationnelle, mais qu’il étaient plutôt guidés par un processus de décision irrationnel [1; 2].  

L’erreur de raisonnement humaine

Daniel Kahnemann défend l’opinion que les humains utilisent différentes règles générales, aussi appelées règles heuristiques, qui permettent de leur simplifier la vie. Nous aimons le confort et ce qui est pratique, ces règles sont bien plus confortables et pratiques à appliquer, même si cela peut avoir un prix. Les recherches psychologiques ont identifié trois types d’erreurs humaines de raisonnement, que nous allons expliquer ci-dessous :  

L’heuristique de la disponibilité 

Abwägungen mit ungewissem ErgebnisNous trouvons difficile d’apprécier certaines possibilités. Au lieu de considérer la possible occurrence de certaines situations, nous préférons tirer une conclusion à partir d’informations qu’il nous est plus facile de nous rappeler. Ainsi nous pensons qu’un souvenir dont nous nous rappelons mieux est plus probable de nous arriver à nouveau. Cela peut avoir diverses implications pour nous, comme le démontre l’exemple suivant : L’Europe Centrale connaît régulièrement des inondations importantes qui peuvent causer de graves dégâts. Imaginez que vous deviez prendre une assurance pour votre maison ou pour votre appartement juste après une inondation. A cette question vous serez plus tentés de croire que vous avez effectivement besoin de cette assurance pour l’inondation, venant juste d’en faire l’expérience. Vous ferez la supposition qu’une nouvelle inondation sera plus importante. 

L’heuristique de la rareté

VernkappungsheuristikNous avons des idées différentes du rapport entre l’offre et la demande. Par exemple, nous avons tendance à croire que les produits qui sont rares ont aussi plus de valeur, ce qui dans la plupart des cas est juste. Le problème est cependant que nous avons pleinement intégré cette supposition. Ainsi, le fait qu’un produit soit coûteux signifie qu’il soit plus rare. Nous allons automatiquement prendre en compte cette supposition et avoir encore plus envie de l’acheter. Les publicitaires utilisent cette technique, ils nous font croire qu’un produit est très demandé et presque épuisé, ce qui développe en nous l’illusion que le produit va disparaître si nous ne l’achetons pas bientôt. Une autre astuce du même genre, est d’utiliser l’illusion du rapport qualité prix : nous pensons qu’un produit est cher car il demande plus de travail, et donc qu’il a plus de valeur. Afin de ne pas être conduit en erreur, nous devons faire attention aux études qui examinent le rapport exact entre la qualité et le prix et pointent constamment qu’il n’y ait presque pas de relation entre les deux. Un prix élevé ne garantit pas automatiquement une bonne qualité et un bas prix n’est pas forcément un indicateur de basse qualité.  

La théorie des perspectives

Prospect TheoryD’une perspective économique, le prix d’un produit est égal à sa valeur. Cependant, en économie psychologique, on a montré que le prix pouvait être objectif ou subjectif et qu’il y avait une différence entre les deux. Le prix Nobel Daniel Kahnemann a démontré dans sa recherche que la valeur subjective positive pour une somme positive était x plus petite que la valeur subjective négative d’une somme négative x. En d’autres mots, la perspective de gagner 100 euros nous excite moins que celle de perdre 100 euros nous rend tristes. Cela signifie que notre peur de perdre quelque chose est disproportionnellement élevée. . 

La renaissance des heuristiques

Les heuristiques de jugement ont du faire face à la critique pendant de nombreuses années, mais il semble qu’une tendance qui leur soit plus favorable se soit développé. Dans ses recherches, le psychologue allemand Gerd Gigerenzer a montré l’importance des heuristiques puisqu’ils simplifiaient notre vie. Cependant, même si ces heuristiques peuvent être très pratique pour nous et nous libérer de certaines décisions, nous ne devons pas y croire aveuglément, car en créant des raccourcis ils peuvent pas être parfaits.  

Commencer l'entraînement

Sources:

1: Kahneman, D., & Tversky, A. (1979). Prospect Theory: An Analysis of Decision under Risk. Econometrica, 47(2), 263-291.

2: Kahneman, D., Slovic, P., & Tversky, A. (1982) Judgment Under Uncertainty: Heuristics and Biases. New York: Cambridge University Press.

Connexion

Sign in with Google